Les européens veulent dépasser les chinois dans la fabrication de batteries pour voitures électriques. Pour l’instant, les chinois qui contrôlent la moitié de la production mondiale de lithium détiennent le monopole.

Les européens veulent dépasser les chinois sur les batteries de voitures électriques
Batterie de voiture électrique

Un projet européen pour dépasser les chinois :

Il vient d’être lancé et promet de faire évoluer l’industrie automobile. Projet franco-allemand pour battre la chine qui détient le monopole pour l’instant. Il est baptisé « Airbus de la batterie » et bénéficie de l’aval de la commission européenne. Plusieurs autres pays européens promettent d’apporter leurs participations. Pour des voitures intelligentes électriques et propres, un premier site se situera en France, il est prévu pour 2020. Deux autres sites qui se situeront en France et en Allemagne débuteront en 2023. Pour un coût de 5 milliards d’euros, le projet promet la création de 1500 emplois.

Les asiatiques détiennent le monopole :

Les japonais, les coréens et plus particulièrement les chinois, sont déjà très loin devant. Une multitude d’entreprises chinoises proposent déjà leurs batteries sur le marché. L’Europe détient 1% seulement de la production de lithium, le minerai indispensable pour la fabrication des batteries. La Chine, le Japon, la Corée et les USA sont les principaux producteurs. L’entreprise chinoise CATL surclasse même l’Américain TESLA dans la fabrication de batteries. Il détient la plus grosse part de marché en équipant les voitures électriques des plus grands constructeurs de voitures électriques. Les voitures chinoises, Volkswagen, Hunday, Nissan, BMW et Toyota, pour ne citer que ceux là, utilisent tous ses batteries.

L’impact des batteries et de leurs chargeurs sur le marché des voitures électriques :

Les chargeurs CHADEMO de voitures électriques pour européens
Chageur voiture

Le développement des voitures intelligentes électriques repose sur la production des batteries, du lithium nécessaire à leur production et des chargeurs rapides. Pour dépasser les producteurs chinois, les Européens doivent produire également des chargeurs rapides et en installer suffisamment un peu partout. CHADEMO le système de charge rapide et ultra rapide appartient au constructeur asiatique Nissan. C’est dire si l’Europe a encore un long chemin a parcourir en matière de voitures électriques propres et de leurs équipements. La volonté existe, elle se caractérise par ce projet ambitieux de « Airbus de la batterie« . L’automobile européenne utile et propre pour l’environnement arrive à grande vitesse.

);
%d blogueurs aiment cette page :