Les produits made in China: entre fiabilité et pertinence

Publié par Mohand Ameziane Maouche le

Ils sont sur les marchés du monde entier. Les chinois sont présents également en masse avec des offres de services défiant toute concurrence. On se demande par conséquent s’ils sont performants ou seulement pertinents.

Nous avons, il y a quelques temps, acheté une rallonge électrique pour un usage domestique, après seulement quelques mois d’utilisation, la gaine qui recouvre les fils conducteurs s’est complètement effritée. La matière avec laquelle elle a été fabriquée, sans doute peu coûteuse, est de très mauvaise qualité.

En Afrique, les voitures chinoises sont visible en grand nombre. La QQ, une petite citadine est la voiture de beaucoup de jeunes femmes fonctionnaires, surtout dans les grandes villes. Parce qu’elle est petite donc pratique, très bon marché et à faible consommation de carburant.

Les petites camionnettes sont affectionnées, par contre, par beaucoup de jeunes qui débutent dans le commerce. Elles sont utilisées pour le transport de marchandises. En Algérie on les surnomme « Djahch » ,  qui veut dire « âne ». On les charge, les surcharge et on les conduit n’importe comment, à tel point qu’elles constituent un réel danger pour les usagers de la circulation.

El Djahch

Si tous ces véhicules et tous ces produits sont moins chers, il n’en demeure pas moins que leur solidité et leur fiabilité sont tout aussi dérisoires. Les pays africains, peu regardants, n’imposent pas un contrôle stricte à leurs frontières et laissent entrer sur leurs territoires des marchandises de tous genres.

La main d’œuvre chinoise n’est pas en reste. Dans le bâtiment et la construction surtout, mais aussi dans d’autres secteurs d’activité, les ouvriers du pays du soleil levant sont nombreux à s’installer et à s’affirmer. Dans certains chantiers ce sont de véritables fourmilières qui s’installent. Travailleurs acharnés, par équipes, de jour comme de nuit et peu exigeants en matière de conditions d’hébergement et de restauration, ils font le bonheur de beaucoup de promoteurs en leur faisant économiser du temps et de l’argent. Ils mangent tout : chiens errants, chats et se nourrissent de ce qu’ils trouvent. Une viande fraiche et gratuite pour eux est toujours la bienvenue.

Doit-on alors diaboliser la Chine et ses produits?

Sur les marchés européens, à cause des contrôles très rigoureux imposés, les produits proposés sont d’une qualité nettement meilleure. La chine qui a l’intention de s’imposer par tous les moyens, améliore sa production quand il le faut. Sur les routes suisses, les véhicules de la marque DFSKA sont déjà en circulation. En plus du rachat de certaines marques, comme par exemple Volvo par Geely Holding Group, les chinois sont déterminés à acquérir la technologie, le savoir, le savoir faire et à conquérir la planète.  D’ailleurs la France et bien d’autres pays se plaignent déjà et dénoncent l’espionnage économique chinois.

Thé et porcelaine

Rêve, exotisme, dépaysement et admiration des touristes du monde entier pour cette grande civilisation. Une grande civilisation en passe de devenir une des plus Grandes puissances économiques si ce n’est déjà fait.

Les nouvelles technologies : 

La chine se developpe à la vitesse grand V. Elle a ses réseaux sociaux et son propre moteur de recherche sur internet, et ne lésine pas sur les moyens pour être première partout.

 

 

 

Catégories : Communication

Donnez votre avis

);
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils