Réseau neuronal électronique ou intelligence artificielle, IA.

Publié par Mohand Ameziane Maouche le

On en parle partout en ce moment. Qu’est ce que c’est que l’intelligence artificielle au juste ? Un progrès dont il faut se réjouir ou alors une technologie dont il faut se méfier ? 

En bref, l’IA est une quantité de données et d’innovations exploitées par des algorithmes plus ou moins sophistiqués pour permettre à des machines d’imiter l’intelligence réelle. Un cerveau digital qui apprends par lui même en se basant sur l’analyse de données récoltées sur des comportements observés chez les humains ou sur les animaux. Il jouit en plus, et c’est le plus important, de cette capacité à détecter les erreurs dans l’exécution des tâches, à les corriger, les affiner dans le but d’améliorer toujours plus les performances.

Quels domaines utilisent déjà l’IA?

Cette intelligente est déjà présente et palpable sur les gros sites internet. Les moteurs de recherche, les réseaux sociaux, les sites de vente en ligne et beaucoup d’autres. Vous le ressentez à leur façon de cibler l’utilisateur en fonction de ses recherches et de ses comportements. Ils vous proposent des contenus qui vous conviennent, vous orientent selon vos désirs. Ils lisent littéralement en vous et utilisent vos données de manière très précise.

Le secteur automobile qui développe des voitures intelligentes qui peuvent circuler sans chauffeur et qui sont capables d’anticiper même les comportements des autres usagers de la route.Le jeu, le secteur bancaire, la médecine, les grands magasins, l’éducation, la formation et beaucoup d’autres entreprises.

Doit-on se réjouir ou au contraire avoir peur de l’IA?

Beaucoup de penseurs et chercheurs redoutent le contrôle que pourrait avoir l’IA sur l’homme. Le développement rapide de l’automatisation et le remplacement de l’activité humaine par ces machines trop intelligentes pourrait donner naissance à un chômage massif. La mathématicienne Cathy O’Neil dans son livre sur le sujet, tire la sonnette d’alarme quand au danger lier à l’aide que peut apporter la machine à l’homme dans la prise de décision.

D’autre voient cette avancée fulgurante de la technologie comme une grande aubaine. L’homme et la machine se retrouvent en complémentarité dans la résolution de nombreux problèmes de l’humanité. Dans la lutte contre les maladies et leur prévention en médecine, en agriculture et dans presque tous les secteurs d’activité, l’IA est un apport positif considérable.

Les laboratoires de la Silicone Valley favorables à l’IA.

Les grands de la Silicone Valley, Google, Facebook, Apple et microsoft sont tous pour le développement de l’intelligence artificielle. Ils en sont contents et financent les travaux de recherche pour l’IA qui est devenue pour eux presque un culte. Comme l’explique si bien l’article de Corine Lesnes paru dans le jounal Le Monde:

 https://www.lemonde.fr/idees/article/2017/11/30/l-intelligence-artificielle-a-desormais-son-eglise_5222669_3232.html


Donnez votre avis

);
%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils